Stacks Image 488

English Version

Stacks Image 2192
Vous avez peut-être goûté une olive verte, cueillie sur l'olivier... et vous avez craché le fruit sans l'avaler, étonné de son amertume. Et pourtant le travail de la nature et de l'artisan peuvent, avec le temps, produire l'olive confite si savoureuse.
De même, l’approche purement scientifique de notre univers est parfois rébarbative... mais l’effort est largement récompensé par la beauté et les implications de nos découvertes. Le long travail des physiciens, curieux de comprendre le monde physique dans lequel nous baignons, ou de biologistes, fascinés par l'extravagante richesse du monde vivant auquel nous participons... nous donne des outils capables de changer notre image du monde! Et même de lui trouver du sens!

Depuis sa naissance - au début du dix-septième siècle - la Science nous a sorti de l’univers limité dont nous étions le centre. Elle nous a fait évoluer à travers une série de nouvelles représentations du monde de plus en plus étrangères à celle que notre bon sens construit dès l’enfance, à travers l’expérience personnelle de nos cinq sens. La nature doit être bousculée pour répondre à nos questions, pour qu'elle nous laisse entrevoir des pans de réalité: elle ne se révèle pas aux yeux naïfs... comme l'olive qui cache un fruit savoureux sous une apparence fruste, qui nécessite l'ingéniosité humaine pour se révéler.

Stacks Image 2205




« 
Un peu de Science éloigne de la (spiritualité); beaucoup de Science y ramène! » Francis Bacon


C’est l’extraordinaire découverte qu’ont faite les physiciens du vingtième siècle! A la recherche constante de la nature du réel, de la matière concrète de l’univers et de nous-mêmes... ils se sont aperçu que ses propriétés ne sont pas celles que l’on attend de la matière!

Stacks Image 2226



«
Tout ce que nous nommons "réel" est fait d'objets que nous ne pouvons pas considérer comme réels!» Niels Bohr.

Stacks Image 2239

«
En tant que chercheur qui a consacré sa vie à la science la plus fondamentale: l'étude de la matière, voici ce que je peux vous dire à propos de mes recherches sur l'atome: il n'existe pas de matière en tant que telle. Toute matière trouve son origine et son existence à partir d'une force qui pousse la particule ou l'atome à vibrer et permet à ce minuscule système solaire de garder sa cohésion. Nous devons assumer qu'il existe, à l'origine de cette force, un esprit conscient et intelligent. Cet esprit est la matrice de tout l’univers.» Max Planck.

A la recherche d'un nouveau paradigme.

Stacks Image 2260

Et nous voici à l’orée d’un changement majeur de paradigme: ces cadres - le plus souvent inconscients - dans lesquels nos concepts se forgent, nos imaginations construisent des images mentales dont nous avons absolument besoin pour comprendre le monde. Nous voici à un tournant de notre histoire qui rappelle celui de la Renaissance, lorsque les dogmes hérités sans critique ont été soumis à l’analyse puis asservis à une conviction raisonnée et personnelle plutôt qu’à l’obéissance aveugle. Aujourd’hui, nos convictions les plus profondes se révèlent erronées: le monde ne peut plus être constitué que de matière-énergie: il existe un « réel voilé » au-delà des apparences, qui semble être à l’origine du réel perçu et qui est de nature ondulatoire et subtile. Ce qui nous semble séparé dans le temps et l’espace est fondamentalement relié au travers du réel voilé... Prendre en compte ces réalités devenues incontournables depuis des décennies déjà, invariablement reproduites et confirmées depuis plus d’un siècle pour certaines d’entre-elles, nous oblige à repenser le réel et notre place dans ce nouveau monde.
Paradoxalement ce nouveau paradigme à créer devrait être bien plus proche de celui des créateurs de la méthode scientifique, au dix-septième siècle, que de celui de leurs héritiers du siècle dernier!

Les dommages collatéraux de la méthode scientifique.

Stacks Image 2281
Descartes et ses condisciples ont créé la méthode scientifique pour appliquer la logique mathématique à la poursuite de réponses fiables aux questions que nous pouvons nous poser à propos du MONDE MATERIEL et de lui seul! Ces philosophes savaient bien que la méthode est inapplicable au domaine spirituel! Mais, à force de l’utiliser avec un succès prodigieux pendant quatre siècles, la grande majorité des philosophes - devenus des scientifiques - ont fini par se convaincre que seul le monde matériel existe: ce qui n’était absolument pas la conviction des créateurs de la méthode! Ils avaient simplement laissé à la philosophie et la théologie les recherches liées à la spiritualité... ce qui ne veut pas dire, bien entendu, que ces recherches étaient vaines ou inintéressantes! Seulement inappropriées à la méthode scientifique!
Et ce n’est pas le seul dommage collatéral de la méthode scientifique lorsqu’elle est mise en oeuvre en oubliant ses origines: nous avons aussi perdu en route toute notion de SENS de l’existence!
L’un des piliers de la méthode scientifique repose sur l’OBJECTIVITE: c’est-à-dire qu’une découverte, pour faire partie du domaine de la science, doit être reproductible par quiconque s’en donne les moyens matériels et intellectuels, avec les mêmes résultats! En d’autres termes, l’expérimentateur doit être INSIGNIFIANT puisque, dans l’idéal, un automate bien programmé devrait pouvoir obtenir absolument les mêmes résultats en l’absence de tout humain! Et, de nouveau, en oubliant pendant quatre siècles que cette insignifiance de l’humain était un parti-pris plutôt qu’une réalité... elle a fini par imprégner la plupart des scientifiques qui ne voient plus aucun sens au monde, à la vie et à l’humain! A force de rendre le chercheur insignifiant dans sa démarche et ses résultats... c’est toute l’humanité qui a perdu toute signification, et le monde avec elle! Ce n’était pas du tout la conviction des philosophes créateurs de la méthode scientifique! Ils étaient bien conscients des limites de la méthode et seraient bien surpris, aujourd’hui, de constater que leur création a fini par étouffer toute recherche de sens, même avec les méthodes qui lui sont mieux appropriées, puisque le paradigme matérialiste a pris largement le dessus!
Stacks Image 2294


Mais depuis la naissance de la physique quantique, en 1900, la science retrouve les valeurs qu’elle a perdues au cours de son histoire. A la recherche du constituant ultime de la matière... elle a découvert le vide quantique, créateur de la matière-énergie! A la poursuite de l’objectivité absolue, elle a découvert l’importance fondamentale de l’observateur, qui retrouve du sens dans la démarche!
Il nous reste à trouver les contours du nouveau paradigme à créer. Un cadre conceptuel compatible avec toutes les découvertes révolutionnaires faites depuis plus d’un siècle et qui pointent toutes dans la même direction... un univers participatif!

Le livre:

Stacks Image 2315


publié chez Temps Présent: 2010



Ce livre vous invite à travailler la matière que l'univers nous présente, pour approcher une compréhension de sa vraie nature, qui est aussi belle qu'inattendue. Elle semble d'abord tout autre de ce qu'elle est, au fond. De matérielle, elle se sublime par étapes et, finalement, touche au spirituel et nous amène à nous interroger sur nous-mêmes!
Il s’agit d’une docu-fiction qui présente les résultats scientifiques d’une manière agréable et participative afin que le lecteur acquière les outils qui lui permettent d’imaginer par lui-même les caractéristiques fondamentales du nouveau paradigme à créer.

L'argument du livre est disponible
ici, son résumé et son synopsis .

Achat en ligne


Que trouver sur ce site?

Ces pages complètent le livre en proposant notamment des liens actifs vers des textes qui précisent certains concepts ou des publications scientifiques citées dans le livre. Elles mettent à profit les spécificités d'Internet qui permettent de bénéficier d'animations ou même de réaliser des simulations d'expériences ou d'observations. Le lecteur est invité à devenir expérimentateur au fil des simulations qui lui sont proposées. Les parties principales sont celles du livre: elles explorent la nature du TEMPS, de l'ESPACE, du MENTAL, de la VIE puis de l'AME.

Exploration d'un nouveau paradigme: le SIMULISME.

Stacks Image 2348
Source: http://shephronqpan.blogspot.ch/

Puis un modèle sera proposé et discuté: celui du simulisme. Les résultats incompréhensibles dans le paradigme matérialiste deviennent logiques à condition d’imaginer que nous vivons dans un univers virtuel... Nous serions donc des SIMS, dans un hologramme quantique! Et tout devient différent!


Les illustrations viennent de Wikipedia, sauf si mentionné différemment.